Succès d' "Elle s'appelait Sarah" au Livre de Poche

Publié le par Blogsarah


Le succès de Elle s'appelait Sarah  en poche fait  écho à celui de l'edition grand format (Editions Héloise d'Ormesson), rappelle Cécile Boyer-Runge, directrice génerale du Livre de Poche. Tatiana de Rosnay est très active sur son blog et tourne beaucoup dans les écoles. Sans compter le soutien des libraires, l'achat des droits dans 20 pays, et une prochaine adaptation cinématographique.
Après une réimpression, qui porte le tirage total  à 105 000 exemplaires, plus de 60 000 livres ont dejà été vendus.

Source : Magazine LIRE, ETE 2008

Success for the French paperback version of "Sarah's Key"

Publié dans Publication France

Commenter cet article

mélanie 14/11/2010 10:44



bonjour à tous!


Quand j'ai découverte ce livre, quand j'ai lu les premiers mots, j'ai comprise que je ne pourais pas faire autre chose que de lire ! Alors tous les jours, en rentrant du collège, je reprennais ma
lecture. Je parcourais les pages, toutes plus passionnantes les unes que les autres avec le désir de vouloir connaitre la vérité! Je ne vous cacherais pas que parfois, j'ai eu envie de tout
arrêter: quand elle retrouve son frère, mort dans ce placard, j'étais tellement triste et touchée par sa détresse que j'ai fermé le livre. Après quelques jours, j'ai décidais de poursuivre
ma lecture car je voulais vraiment savoir ce que Sarah était devenue après ce térible choc! La fin du livre et vraiment remarquable et je remercie encore Tatiana de Rosnay pour m'avoir fais vivre
une si belle et poignante aventure ! Merci du fond du coeur!


 



Félix75 15/11/2009 23:38


Bonjour,vous dire qu'une rencontre fortuite ce jour avec la décoratrice sur le film en cour de tournage à Paris,m'a permis d'apprendre l'adaptation cinematographique,dont on ne peut que se réjouir
par avance,ne serait ce que pour compléter l'impact déployé déjà, par votre excellent ouvrage...Cela m'a fait penser à un film qui traitait avec beaucoup de pudeur le sujet,et dont vous avez peut
être connaissance (il s'agissait des"Guichets du louvre"avec Christine Pascal).Par ailleurs,déjà un atout majeur constitué  par le choix d'interprétation par kristine Scoot Thomas.Espérant que
le "langage cinématographique" sera à la hauteur de votre qualité d'écriture,et que ce propos contribuera à la noble cause qui consiste, à jamais , à mettre en "lumière"ces horribles faits dont
l'humain est malheusement capable.Quelques "piqures de rappel"ne sont jamais superflus,et d'autre part nos enfants doivent maintenir une vigilance de conscience en la matière.Je suppose que vous
éxercez au mieux un droit de regard sur l'oeuvre adaptée.Il y a aussi un regard personnel,mon père avait réussi à s'échapper de cet infâme camp de Bonne la Rolande...Bien à vous.


Dorothée 01/10/2009 18:36


Que dire a part que je me suis sentie submerger par l'émotion a la lecture de ce livre. J'ai été tellement absorbée par ce lecture que je n'ai pu m'en détaché et l'ai dévoré dans la journée. C'est
un tel mélange d'émotions que les larmes sont venus d'elle meme pendant la lecture. Magnifique travail de mémoire sur cette sombre période. Merci a vous


Nicole JOLY 28/09/2009 09:59


J'ai ressenti une telle émotion indéfinissable en lisant ce livre ...


Corinne 27/08/2009 15:35

Je referme le livre, encore toute retournée par l'émotion et les larmes qu'il a suscité en moi. Même sachant déjà tout ce qu'il avait pu se passer, ce "zoom" sur l'histoire d'une petite fille, même fictive (elle a du exister) m'a énormément touchée. Sans doute parce que mon fils a 4 ans et qu'il a une grande soeur aussi et que je connais la complicité et l'amour qui les unit. Qu'elle chance nous avons de les voir grandir en paix. On voudrait remonter le temps et arrêter ces horreurs et la folie des hommes.Je ferai lire ce roman à ma fille, même s'il est dur, il est exceptionnel. Merci