More movie news ! Nouvelles du film !

Publié le par Blogsarah




Tatiana de Rosnay and  Mélusine Mayance (Sarah) on the movie set.
Sur le tournage.

The movie by Gilles Paquet Brenner (Hugo Films) is now  being shot  in Paris and suburbs. Shooting will continue till December and the film will be released next year, starring Kristin Scott Thomas.
Le film a commencé, tournage sur Paris et région parisienne, jusqu'en decembre. Sur les écrans en 2010.

Publié dans Info Sarah's Key

Commenter cet article

Nathalie 16/12/2009


Votre livre est bouleversant par le fonds, la force des mots, et la mise en parallèle des deux destins qui finissent par se rejoindre. Il percute d'autant plus fort que l'on se sent à
plusieurs titres  concerné par cette histoire.
L'histoire présente de la recherche journalistique permet d'alléger la tension lourde qui accable chaque page en italique et évite au lecteur de s'effondrer.
J'ai lu votre livre en 2 jours et pourtant mes journées sont bien remplies. Mais tous les moments que j'avais de libre dans ces 2 jours y ont été consacrés car je ne pouvais pas imaginer d'en
laisser la lecture s'étaler sans limites. On ne sort pas indemne d'un livre comme celui là car il touche à l'essence même de notre sensibilité et de notre humanité. Qu'aurions nous fait si nous
avions été victime avec de jeunes enfants à charge ? ou si nous étions spectateur ? Aurions nous pu prendre notre destin en mains dans ces moments si sombres ?  Quand le présent est accablant
quelle est notre capacité à rester lucide sur la suite et à faire des choix irreversibles ? On voit bien que Sarah évolue vite dans la compréhension de ce qui se passe et dans les derniers
chapitres consacrés à l'été 1942 elle n'hésite plus à aller jusqu'au bout de sa recherche en prenant des risques pour elle et ses accompagnateurs. L'histoire de Sarah est fictive mais chaque petite
fraction de celle ci peut peut être se retrouver dans les témoiganges individuels des enfants victimes de la Shoah
Merci pour ce livre poignant et fort, dur mais nécessaire.


Samantha 23/12/2009


J'ai 16 ans , et j'ai dévoré votre livre en seulement 3 jours.
Les jeunes d'aujourd'hui comme moi, ne sont pas assez informé sur ce qui c'est passé dans les camps , certes on nous en parle de la seconde guerre mondiale , mais de la déportation des juifs c'est
une autre histoire.
Alors merci de m'avoir éclairée , je désire maintenant en savoir encore plus , l'histoire de Sarah m'a vraiment bouleversé. Je n'ai pas pu m'empêchée d'en parler à toute ma famille, cette
histoire les a bouleversés aussi.
Merci d'avoir écrit ce livre , votre écriture est magnifique. Merci de m'avoir éclairée.
J'attend le film avec impatience.


Jeannine Klinkhamer-Barrière 03/06/2010


Tout à fait d'accord avec les louanges sur le talent de l'écrivain(e).Mais je déplore que l'auteur se laisse aller à une lamentable tendance à la généralisation, à l'usage de stéréotypes, de
clichés, hélas loin de favoriser la fraternité des humains et de leur appréciation de leur individualité et de leur diversité.Qqes ex.:p.23ëen parijse vrouw gaf je geen hand..", p.34 "Hoe door en
door Frans was deze70 j oude vrouw.., p.57"...op de galante manier die Fransen eigen is.."p. 70 "de manier waarop Franse mannen.., p 106 "..op de typisch Franse manier.."" etc.... Je suis de
naissance française,aussi de nationalité néerlandaise avec une retraite franco-anglaise-néerlandaise, ayant travaillé et voyagé aux Etats-Unis, un de mes fils est astrophysicien en Allemagne, marié
avec une sud-coréenne devenue américaine, Sous quelle étiquette me placerait l'auteur?? A mon avis, il siérait à un auteur de prendre garde et d'éviter des conclusions trop simplistes et hatives.


elvire Welter 23/09/2010



Quand le film est-il sorti ? existe-t-il en dvd ? Merci


 



patricia 13/02/2011



j'ai lu elle s'appelait Sarah en à peine une semaine. Cette triste période de la 2è guerre mondiale que, nous français, devraient avoir honte, m'a toujours bouleversée


Le livre est poignand et je viens de voir le film; ce dernier retrace exactement le livre et m'a bouleversée encore plus et la petite Mélusine est extraordinaire