News Sarah's Key/Elle s'appelait Sarah

Publié le par Blogsarah


tats_mondadori.jpg



Sarah's Key
by Tatiana de Rosnay  has sold over two million copies worldwide.
Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay s'est vendu à plus de deux millions d'exemplaires dans le monde.

33 publications :

A paraître; to be published :

Albanie/Mesonjetorja, Chine/Chasse litte, Corée/Munhakdongne, Japon/Kasei Shuppan,  Serbie/IP Marso, Taiwan/Aquarius, République Tchèque/EuroMedia, Thailande/Sanskrit Books, Turquie/Bilge, Vietnam/Danang


Publiés :
Allemagne/Berlin Verlag,
Espagne/Suma de Letras,
Argentine/Suma de Letras,  Chili/Suma de Letras, Colombie/Suma de Letras, , Equateur/Suma de Letras, Mexique/Suma de Letras, Venezuela/Suma de Letras
Brésil/Objetiva,
Portugal/Dom Quixote
Etats-Unis/St. Martin's Press,
Royaume-Uni/John Murray,
Finlande/WSOY,
Danemark/Bazar Norvège/Bazar Suède/Bazar,
Hollande/Artemis
Hongrie/Könyvmolyképzö Kiado
Grèce/Psichogios,
Israël/Kinneret-Zmora,
Italie/Mondadori, ,
Pologne/Muza,
Russie/Family Leisure Club, 

Fiilm réalisé par Gilles Paquet Brenner, scenario de Gilles Paquet Brenner et Serge Joncour.
Release date; sortie : Autumn 2010
Producteur : Hugo Productions
Distributeur : UGC
Avec : Kristin Scott-Thomas, Mélusine Mayance, Niels Arestrup, Michel Duchaussoy, Aidan Quinn, Frédéric Pierrot, Gisèle Casadesus....

Publié dans Info Sarah's Key

Commenter cet article

Roger Boivin 02/11/2015 18:07

CE LIVRE SUR LA RAFLE EN 1942 ...LA RAFLE: EXPRESSION QUI DÉSIGNE LA DÉPORTATION.

CHER TATANIA... MILLES FOIS BRAVOS , CE LIVRE NOUS "POGNE" JUSQU’À NOS ENTRAILLES ... CELA M'A ÉTÉ TRÈS ÉMOUVANT....a lire et a voir absolument .. pour se rappeler.. .. . en ces temps de tensions à travers le Monde.. les Peuples doivent se rappeler que..... plus jamais que... cela ne dois se reproduire.

Le film également est selon moi parmi les tops 4 films dramatique Mondial( Incluant la LIGNE VERTE, TO KILL A MOCKINBIRD (Du silence et des ombres) et SOME THINGS THAT STAY (Que nous reste t'il?),

sophie 22/08/2010 18:46



J'ai été bouleversée par l'histoire de Sarah même si je connaissais cet évènement. J'ai été prise par ce livre puis j'en ai parlé à ma fille de 14 ans qui avait hâte que je le finisse pour
prendre la relève. Elle l'a fini et est bouleversée également. Cependant, le côté contemporain du roman m'a beaucoup moins séduite: trop de clichés à mon goût, on sait comment cela va finir...


Mais toutefois, bravo!!! j'aicontinué en lisant Boomerang puis je continue avec Moka. Voilà, je plonge dans l'univers de Tatiana de Rosnay...



xirier 15/07/2010 11:01



Madame, vous avez eu la gentillesse de me répondre après que je vous ai exprimé mon émotion à la lecture de Elle s'appelait Sarah, je vous en remercie encore...


Je vois que vous publiez un roman sous le titre Le voisin, je vous invite donc à parcourier, ou mieux, à lire, "mon" Voisins à moi, publié sur le site In Libro Veritas
à l'adresse suivante:


http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre19807.html


Merci de votre visite sur ce site...Quant à moi, je vais, c'est sûr, me plonger cet été dans "votre" voisin à vous!


 



Vivianne Walther-Kohn 26/04/2010 10:12



I thank you so much for having written/published this book. My grandmother was herself in Drancy from 1943 to 1944. She never talked to us about anything. Her son, my father, was kept in a priest
seminar near Nice for this time. I only discovered old photos, letters, documents after she died. And this book made me want to go to Drancy and visit all the places where those horrible things
happened. There are still people in my family who don't know about all this. Maybe it's time to talk to them. 


Thank you Tatiana de Rosnay and Heloïse d'Ormesson



Bea kimcat 17/03/2010 19:47



Coucou Tatiana,
Je viens de lire "Elle s'appelait Sarah" , livre qui m'a été conseillé après avoir vu la semaine dernière "La Rafle"... Je suis bouleversée... On a beau avoir eu connaissance de cet
épisode atroce, au fil des pages, on ne peut qu'être horrifiée... et avoir l'esprit tout chamboulé... J'ai travaillé durant 28 ans à quelques mètres de la plaque commémorative de la rafle du Vel
d'hiv... tout en sachant que j'étais sur les lieux du vélodrome d'hiver démoli en 1959...
Marquée à jamais à 13 ans, par le Journal d'Anne Frank, je le suis aujourd'hui par votre roman... J'ai hâte de voir le film qui sera un hommage supplémentaire... On ne doit pas oublier...
Merci à vous d'avoir écrit cette histoire poignante...
Béa kimcat